Joyce Tenneson

Billet d'inspiration Joyce Tenneson

Joyce Tenneson est une photographe américaine née le 29 mai 1945. Elle fait partie des photographes les plus respectés de notre époque. Tenneson a participé à plus de 100 expositions à travers le monde, a été publiée dans nombre de magazines tels que le Time, Life, Première ou le New York Times. Elle a également publié une quinzaine de livres sur ses images. Elle anime aussi des workshops à travers le monde.

Joyce Tenneson est d’abord une portraitiste de l’intime, de la douceur, de la poésie. Même si elle travaille principalement en studio, on retrouve aussi quelques portraits « in situ », en extérieur, en forêt notamment. Si elle est principalement connue pour ses images de femmes, elle a également réalisé toute une série/publié un livre sur les hommes intitulé(e) « Amazing Men » ainsi que des séries sur la nature. On y retrouve des fleurs dans « Flower potraits » – très proche du style de ses portraits féminins – et « Intimacy »; ou des paysages dans « Trees and the Alchemy of Light ».

Style photographique

Son travail est une combinaison de portraits et de mythologie. Son style distinctif implique souvent des femmes nues et est particulièrement reconnaissable.

« Tenneson possède une vision unique qui rend ses photographies immédiatement reconnaissables. Elle crée des images énigmatiques et sensuelles (marquantes, et intemporelles) qui traversent le temps et nous hantent. »  Vicki Goldberg

Joyce Tenneson s’applique à représenter l’intériorité de ses sujets. Elle souhaite « révéler et célébrer les facettes de la personnalité de ses modèles, habituellement cachés ». Son appareil est un « témoin qui contient une source de lumière » pour ses sujets, les aidant à ressentir leur propre pouvoir (« I want to allow others tout reveal ans celebrate aspects of themselves that are usually hidden. […] My camera is a witness, it holds a light up for my subjects to help them feel their own unique power »). Ses modèles sont baignées d’une lumière extraordinaire, à la fois vive, douce et délicate. La luminosité de ses images très picturales ressort, rejaillit en dehors du tirage.

L’installation des photographies et leur éclairage est en effet très réfléchie, et renforce la puissance de la lumière, comme on peut le voir dans cette vidéo de Johan Mellin. Niveau matériel, la photographe utilise principalement un Polaroïd 20×24 et offre un aspect « ancien » à ses images,  qu’il soit réel (de par le procédé de prise de vue) ou simulé (de par le traitement).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce que cette photographe vous touche autant que moi ? Connaissez-vous d’autres artistes, qui font le même genre de travail, ou envisage ce thème sous un tout autre aspect ?

Sources

Enregistrer

Enregistrer

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *