Il y a quelques mois j’ai fais la rencontre de Erwan via mon article concernant le concours de Gobelins. Quelques échanges concernant l’école plus tard et il apporte son book aux portes ouvertes. Qu’il oublie de me montrer… Il m’envoi donc un petit mail, me demandant mon avis sur ses photos, via son site internet et son instagram.

Erwan n’est pas la première personne qui me demande ça, et mes réponses sont casi les même à chaque fois. (Que ca ne vous empêche pas de me contacter pour autant!  ). Je vous partage donc, avec son accord, ce que j’ai retenu de ses images, et ce que j’y vois.

Site Web de Erwan
Site Web de Erwan

 

Mon avis n’est bien entendu que UN avis, et de surcroit, le mien. J’ai donc commencé ma réponse à Erwan en lui expliquant que ce que je dirais là était ma vision et des remarques seulement techniques. J’espère donc que ca pourra vous être utile.

J’écris cet article quelques semaines après avoir donné mon ressenti à Erwan. En n’ayant pas revu ses images depuis, je me souviens particulièrement de quelques unes qui étaient très intéressantes. Elles possédaient de la profondeur et une idée qu’il faut qu’il aille creuser. En revanche, je me souviens aussi de ce qui m’a le plus chagriner: un manque ou une mauvaise post-production (processus de sélection, développement, retouche et caractérisation). Mais voyons tout ca en détail.

Les premiers conseils

En général quand un (grand) débutant me demande mon avis sur ses images, ou même sur la photographie, ou comment s’améliorer, je lui répond deux choses.

  1. Cultive ton oeil:
    • Aller voir des expositions (IRL)
    • Lire des bouquins sur l’histoire de l’art et de la photo, des essais sur l’image, des livres d’arts
    • Explorer les blogs (en se faisant sa propre opinion et en évitant les aberrations), etc…

Sans un oeil, il est impossible de savoir où aller, vers quoi tendre, quel sera le prochain pallier, et quelles sont nos erreurs.

  1. Proposer ses images à la critique: alors oui, c’est ce que Erwan vient de faire. Mais il faut le faire de manière régulière, avec des personnes dont on apprécie le travail, mais aussi avec des personnes dont le style ne nous plait pas spécialement, ou dont le domaine est particulièrement éloigné. Pour cela:
    • Les lectures de portfolio (dans les festivals ou foires photos par exemple),
    • Les magazines (web et papier),
    • Les clubs, et les groupes Facebook sont tous désignés.

Le mélange de ces différents supports implique le mélange des origines, de la culture et du niveau du lecteur. Ainsi, en festival les lectures de portfolio sont réalisés par des professionnels (souvent reconnu) que ce soit des photographes, des agents, des iconographes ou des directeurs de rédaction. Mais on ne peut faire une lecture de portfolio tous les 2 mois.

Arrivent donc les clubs (/!\ la culture photo n’est pas toujours au rdv…), puis les réseaux sociaux. L’avantage des réseaux sociaux et notamment des groupes Facebook, s’il sont bien choisi, c’est que les gens ont des niveaux tous différents, quelques personnes sont des professionnels gagnant (très) bien leur vie, d’autres possèdent une culture visuelle incroyable, d’autres ne sont que débutants etc… Et donc, tout le monde est représenté et y va de son petit avis constructif. En bons groupes Facebook, qui m’ont fait progresser on trouve Passion Studio & Eclairage, et Page Photo – Discussion (même si celui-ci me fait autant perdre mon temps qu’apprendre).

Mon avis de manière générale

Concernant les images sur l’instagram et le site de Erwan, de manière générale, je remarque deux choses principales.

  1. Le point de vue quasiment identique à chaque fois, à hauteur des yeux. Jouer avec son corps, s’éloigner ou se rapprocher du sujet, travailler à focale fixe, plier les genoux, monter sur des trucs, s’allonger… Chercher à voir autrement. Sortir de sa zone de confort, aller voir comment d’autres traitent le même sujet, le même espace etc…
  2. Le manque de post-production (le truc qui fait que c’est toi qui a fait cette image et personne d’autre…). Ca, ça prend toute une vie je crois bien. Savoir quelle photo sera la bonne sur la centaine qu’on à prise pendant un shoot, éviter d’ailleurs d’en prendre cent à la minute. Savoir quelle ambiance créer ensuite en retouche, penser à la présentation etc… Et pour ca, le seul moyen, c’est retour au point 1. 😉
  3. Le logo… POURQUOOOOI ? (et dire que je suis passée par là aussi…)

    Gros logo sur une photo pourtant intéressante...
    Gros logo sur une photo pourtant intéressante…

Ce que je pense des images individuellement

  1. La composition plein centre ça peut marcher. Mais quand c’est systématique, dans un portfolio, c’est vite ennuyant. Pour débuter et alterner les cadrages par rapport au sujet, on évoque souvent la règle des tiers. Mais comme le plein centre, si c’est systématique et sans faire sens, ca peut être vite chiant. Mais c’est flatteur pour l’œil et ca change plus que le centré 😉
    Pour faire évoluer son regard face à la composition, je vous conseille vivement d’étudier les plans fixes des films. Des scènes qui vont ont marqué et les regarder. Et découvrir pourquoi ça fonctionne comme ça. Pourquoi autrement ça aurait été moins claquant. Savoir ce que vous voulez raconter est aussi on bon point 😉  Vous trouverez aussi via ce lien, quelques tutos sur la composition en photographie, avec références.
    Dans les images de Erwan, le peu qui est décentré l’est mal ou sans réelle raison. On se retrouve donc avec des parties de corps mal coupées ou des bouts de gens (des cheveux, une épaule), sans que ca fasse sens dans la narration.

    Une épaule qu’on sait pas ce qu’elle fait là…

« Chaque détail compte » Oliviero Toscani, Photo for life

  1. La netteté n’est pas toujours au rendez-vous. J’ai eu le même passage à vide en changeant de boitier (comme quoi, passer à la gamme au dessus n’est pas toujours une bonne idée 😉 ). Mais du coup, il fallait bien que je m’y habitue (au boitier, pas au manque de netteté). J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai:

    • ouvert et lu le manuel de mon reflex
    • fait des photos, encore et encore, jusqu’à ne plus avoir de râtés de mise au point

      Petit problème de mise au point ou volonté de flou pas assez appuyée
  2. La lumière, même si elle est naturelle, n’est pas suffisamment pensée ou gérée.. Quelques ombres très disgracieuses sur les visages, ou un manque de modelé. Pour ca pas de secret, regarder d’où vient la lumière, se placer en fonction, choisir son heure de shooting si possible, etc…

Un message aussi donné par un de mes profs de Gobelins: « prenez le temps de suivre votre sujet, de faire des  images« . En petit exercice que j’ai fait moi et qui m’a beaucoup aidé à l’époque, c’est m’imposer une série à réaliser. Pour ca, je vous renvoi au bouquin d’Éric Forey, Serial Photographer (une putain de crème ce bouquin). Il m’a appris (un peu) à voir « intéressant ». Niveau culture photo, mon livre favori du moment est Dans l’œil des maîtres de la photo, de Paul Lowe.

Conclusion

Une fois mon avis (un peu long certes) donné à Erwan, il était pas content (si). Il voulait en plus un avis encore plus centré sur une image particulière. J’avais pas mal de chose à dire sur celle ci (manque de netteté et pas très droite) mais ai préférez lui faire dire ce qui n’allait pas. Je lui ai donc posé la question « tu en pense quoi TOI de ta photo ? ». Et sa réponse a été parfaite:

« La netteté et la lumière [ne sont] pas géniales, les reflets des bâtiments sont pas ouf non plus… J’aime beaucoup l’idée de prise de vue, mais j’aurais pas du laisser autant d’espace entre les mannequins et leur reflet. Je changerais du coup un peu l’angle, la position où je suis (en terme de niveau de hauteur) me parait intéressante. La photo est pas super droite aussi. »

Il y a je trouve quelques images qui sortent du lot dans le portfolio d’Erwann pour différentes raisons, et c’est important aussi de les montrer ! 😛 Bref, y a du potentiel !

Pourquoi à votre avis, ces images sont plus intéressantes que les autres ? Quelle est votre préféré d’Erwan ? Avez-vous reçu d’autres conseils en tant que débutants qui vont ont aidé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.