J’ai passé le concours des gobelins [2/2]

concours gobelins

Comme je l’expliquais dans l’article précédent, j’ai décidé de candidater aux Gobelins. Je me suis donc préparée pendant un an aux différentes épreuves. Je parle de long en large de ma préparation dans l’article [1/2] alors, passons aux choses sérieuses ! Voici comment s’est passé le concours 2017.

L’épreuve écrite

J’ai passé le concours écrit sur Paris le 3 mai 2017. Les QCM étaient plutôt simples. Pas de problèmes particuliers sur la partie Technologie Photo. A part cette question, un peu WTF :

« Une imprimante jet d’encre imprime généralement:

  1. Avec des encres RVB
  2. Avec au moins 6 cartouches
  3. A partir d’un fichier JPEG
  4. Sur un support »

Heum. OUI ? Les imprimantes impriment forcément avec des encres CMJN. Mon imprimante jet d’encre perso ne possède que 4 cartouches. Je peux bien sûr lui envoyer des fichiers tiff depuis Photoshop sans problème. Et… Mais c’est tellement évident que ça imprime sur un support que ça m’a fait buguer … x) Ça va pas imprimer sur l’air… O.O

Le commentaire d’image était sur une photo de Wolfgang Tillmans (que je ne connaissais que de nom). Il s’agissait de Lampedusa, datant de 2008. L’image était accompagné d’un texte en Anglais. Un extrait de cet article. Autant vous dire tout de suite, que je n’étais pas vraiment inspirée x) J’ai appris plus tard que cette image représentait l’immigration, les Boat People, tout ca… Moi, j’ai surtout parlé composition, masses et vides, éclairage et couleurs, etc… J’ai essayé de chercher un sens à l’image.. Mais ne voulait pas forcément me griller et me planter complètement. J’ai surtout posé la question dans mon développement: est-ce lié à un évènement particulier, tempête, cimetière de bateaux, intervention humaine ?

Lampedusa, Tillmans
Lampedusa, Wolfang Tillmans, 2008

L’épreuve d’anglais était sur l’extrait de l’interview avec Sean O’Hagan… Il fallait expliquer si on était d’accord ou pas, avec le fait que l’art se caractérise par la recherche de l’innovation… ou quelque chose comme ça ! Assez classique finalement en sortant d’un Bac ou d’un BTS.

L’épreuve de créativité m’a, comment dire, surprise ! Il fallait réaliser une campagne de pub pour la fondation l’abbé Pierre, au format 4x3m. Je devais décrire mon projet, avec les ressources matérielles et humaines nécessaire. Préciser le sens des images. Et en faire un rough. C’est un dessin ça. Un croquis. Ne pas avoir bosser le dessin, et voir les autres sortir tubes d’aquarelle et pinceaux… Ça m’a bien faire peur. Mais en même temps, c’est un rough qui est demandé, pas une peinture… Donc…. :/ Après le dessin, il fallait ajouter le logo de la fondation et le slogan « Ils ont eu un passé, aidons les à retrouver un avenir« … Bon. J’ai fait dans le cliché quoi.

L’épreuve orale

J’ai été sélectionnée pour passé l’épreuve orale le 8 juin dans les locaux de l’école. Nous devions présenter notre book personnel. Il fallait également réaliser une série de 5 images sur le thème « Moi, Président » et les présenter à l’oral, au format 13x18cm. Pour cette série imposée, nous avions 2 semaines, retouches et impressions comprises.

Les résultats tombant le jours de mon Gala de danse sur glace, je ne me suis pas occupé de réfléchir au thème ce jour là. Comme le pont de l’ascension suivait directement, j’ai pris ces 3 jours pour réfléchir et plancher sur le sujet. Je ne voulais pas utiliser les premières idées qui me venaient. Ce sont les même que tout le monde à déjà eu : parodie de vrai présidents, reportage sur un président d’association ou d’entreprise, mise-en-scène représentant le monde tel qu’il serait si j’étais présidente…

costume d'astronaute
Fabrication du costume d’astronaute

Quand je lis le thème à voix haute, j’entends les enfants rêver de leur futur métier « moi, quand je serais grand je serais président/vétérinaire/maîtresse d’école ». Je suis donc partis sur ce sujet. De plus, le terme « président » étant au masculin, j’ai voulu représenter cette « injustice ». Et parler de féminisme. Parce qu’il s’agit aussi de politique. Et que c’est important. J’ai donc choisi de photographier des fillettes de 6-8 ans, dans le métier qu’elles souhaitaient faire plus tard. Et en discutant avec les filles, je me suis aperçu que plusieurs d’entre elles s’orientaient vers un métier « pour les garçons ». J’ai alors créé les costumes et nous avons réalisé les images dans leurs chambres.

Pendant la semaine de réalisation des images, plusieurs personnes de ma famille me disaient que j’étais complètement hors-sujet, me poussaient à changer de série. A faire autre chose. J’ai alors demandé leur avis à des amis et aux groupes photo Facebook. Les parents des modèles aimait beaucoup le thème que j’abordais. Mes amis dans le milieu des écoles de cinéma et de photo étaient plutôt positifs également. En revanche plusieurs « pro » sur les groupes Facebook étaient plus réticents. Mais dès que je leur demandais ce qu’ils feraient eux comme photos, ils m’ont tous répondu EXACTEMENT la même chose ! x)

J’ai préféré continuer ma série. Au moins, j’avais quelque chose à dire dessus; Je pouvais en parler. La défendre. Et je serais surement plus originale. On verra bien !

Voici les images de ma série sur « Moi, président ». Avec Enora, Lise, Viviane, Zoé et Camille. Merci à elles.

L’oral venant, le jury m’a d’abord accueilli en chantant la chanson de Hubert-Félix Thiéfaine. Oui, il n’y en à aucune qui s’appelle Laureline. Mais Loreleï. M’enfin. Bonne ambiance dès le départ. Ça rassure 😉 Ils ont regardé mon book. Et quand ils ont ouvert le dossier de la série et vu la petite Enora en présidente ils ont crié ensemble : « Oh ! Moi je vote pour elle, ça c’est sûr ! ». Ils ont compris de suite que je partais sur des images d’enfants. Et ont commenté ma série par un très chouette « très bonne idée« . OUF ! J’étais sauve!

Le reste de l’entretien c’est passé tranquillement. Je n’ai pas pu beaucoup parler. Le jury était très bavard 😉 J’ai eu le droit aux questions de ce type: « Comment compter vous financer la formation ? Qu’est-ce que Gobelins vous apportera de plus que le BTS? « 

Les résultats

Le 15 juin au matin, direction l’ordinateur par reflexe. TOUJOURS vérifier, « si jamais »… Mais non, hein, les résultats c’est A PARTIR DE 18h… Donc…On se détend ! A 17h je reçois un SMS de Lisa, avec qui j’ai pas mal échangé pendant la préparation du concours. Les résultats étaient en ligne. On va voir. Sans appréhension, si je ne suis pas prise cette année, je retenterais l’année d’après en sachant ce qui m’attend. Et là…. OOOOOH ! JE SUIS PRISE ! JE RENTRE AUX GOBELINS EN SEPTEMBRE !

Ma maman était trèèèès fière. Je crois que la terre entière est au courant maintenant... x) Reste plus qu’à trouver l’appartement, et c’est partis pour 3 ans ! Alors merci beaucoup à toutes celles et ceux qui m’ont accompagné lors de la préparation. Merci à Laura, Orlane, Romane, Enora, Camille, Lise, Zoé, Viviane et leur maman pour m’avoir permis de faire et de diffuser les photos ! Merci à Leeroye et Jean déjà élèves aux Gobelins pour m’avoir soutenu et guidé!

Et bien sûr je tient à remercier mon Papa et ma Maman sans qui je ne serais pas là aujourd’hui … 😀


J’espère que ce compte-rendu pourra aider les prochains candidats au concours ! N’hésitez pas me poser vos questions surtout, j’y répondrait avec plaisir 🙂 Vous pouvez télécharger la version PDF du book que j’ai présenté à l’oral du concours par ici !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *