7 pensées à propos de “ Le poids de l’inconscient familial avec la photographe Sandrine Prély ”

  1. Bravo Sandrine Prély,
    Tu portes un regard sublime sur ce qui nous entoure et nous raconte.
    Très bel article sur ton travail !
    Laure. B

    1. Merci beaucoup Laure ! Tes mots me font extrêmement plaisir, je suis honorée que ce travail t’ai plu !

  2. Très beau billet avec une perspective très intéressante. Le regard de l’artiste qui se construit et son rapport à la filiation. Merci pour cette lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.