Lisa Tiebout est également une ancienne du Bachelor Photo et Vidéo de Gobelins, l’école de l’image. Elle a passé son diplôme en même temps que moi, à l’été 2020 et a exposé dans la foulée son projet de mémoire, l’émission « La vérité sort de la bouche des enfants », aux anciennes douanes de Paris.

Ce projet et sa restitution sont un peu particuliers : loin d’une séance de projection classique, Lisa Tiebout nous accompagne et nous fait retrouver nos yeux d’enfants, le temps d’un bref moment. Afin de vous présenter ce projet dans sa globalité j’ai interrogé la réalisatrice, qui nous livre tous ses secrets !

Pour illustrer cette interview, Lisa nous a gentiment fourni l’écrit de son mémoire, qui, au-delà de documenter le projet et sa réalisation est particulièrement graphique. Je vous laisse découvrir !

Lisa Tiebout

Bonjour Lisa ! Peux-tu te présenter en deux ou trois mots ?

J’ai 21 ans, et je fais des trucs du mieux que je peux ! Je réalise des vidéos, surtout des clips, et je fais un peu de décors, surtout des cabanes en carton.

Comment travailles-tu et qui t’inspire ?

C’est peut être un peu égocentré, mais c’est surtout ma manière de traverser la vie qui m’inspire. Mes projets naissent de mes pensées et émotions du moment, je suis aussi influencée et inspirée par les gens que je fréquente et rencontre, ce que je lis, écoute ou les films que je regarde. Comme tout le monde en fait ! C’est dur de décrire son travail, mais le ton que je préfère est un mélange de cynisme et de nostalgie. C’est en tout cas ce vers quoi je veux aller.​

La vérité sort de la bouche des enfants, une émission d’utilité publique

Quel était le sujet de ton mémoire et comment cette idée de projet t’es venue ?

J’ai réfléchi à une solution pour contrer la perte de mes yeux d’enfants et continuer à être heureuse dans ce monde que je trouve parfois trop violent. C’était très en lien avec ce que je ressentais à cette période. Je l’ai débuté avant qu’on entende parler du covid et terminé après le premier confinement. Quand je l’ai commencé, je ne me doutais pas qu’il allait autant être en phase avec ma manière de vivre l’actualité.

Pourquoi as tu souhaité traiter ce sujet en particulier ?

L’enfance et l’idée de grandir sont un sujet que je trouve très intéressant et qui me préoccupe personnellement.

Peux tu nous expliquer en quoi consiste ce projet ?

J’ai réalisé 4 épisodes d’une émission destinée aux adultes qui ont perdu leurs yeux d’enfants (ou s’en sentent dangereusement à la limite), pour les aider à continuer de voir de la poésie dans le monde. Dans chaque épisode, Jade, experte dans de multiples domaines, est reçue par le présentateur blasé et répond aux questions des téléspectateurs.

« Je fais cette émission pour tous ceux qui ont perdu leurs yeux d’enfants, dépriment devant l’actualité et ont l’impression de devenir de plus en plus insensibles et éteints en grandissant. Je vous permets de retrouver vos yeux d’enfants le temps d’un épisode. Tous les vendredis soirs, j’invite un·e expert·e et ensemble nous répondons à vos questions. »

Description de la chaîne Youtube, par Lisa Tiebout

Comment l’as tu réalisé ?

Niveau technique, j’ai d’abord interviewé Jade, je lui ai posé plein de questions et l’ai laissée digresser. Avec toute cette matière, j’ai fait un gros puzzle pour tout rassembler par thème puis écrire des questions et répliques cohérentes pour le présentateur. Jade et le présentateur n’ont jamais discuté en vrai. Une autre partie importante était la construction du décor, que j’ai dû faire en carton et en pièces détachées pour ensuite tout assembler en une journée.

Qu’est ce que tu souhaitais transmettre ?

Plus que de vouloir transmettre quelque chose, je voulais que les spectateurs soient partagés entre le rire, la compassion et la nostalgie.

Comment as-tu travailler avec les enfants ?

La partie interview avec les enfants était ce qui me stressait le plus, car tout reposait sur ça. J’avais peur de ne pas réussir à les mettre à l’aise, ne pas réussir à mener une discussion intéressante. Je suis assez intimidée par les enfants. Mais tout s’est très bien passé, les enfants se sont pris au jeu et c’était un super chouette moment ! Encore merci à eux.

Compte-rendu du projet

Qu’as tu présenté aux douanes pour l’examen de bachelor ?

J’ai amené le salon de Lionel, un adulte qui a perdu ses yeux d’enfant depuis bien longtemps, aux douanes. Son salon est très sobre, sur son étendoir sèchent des vêtements gris. Dans les cadres une photo de chien qu’il ne connaît pas. À côté de son fauteuil des magazines Ikea (clin d’œil à « Fight club ») et une pile de journaux. Parce que c’est important de suivre l’actualité. Mais sur son ordi, un épisode de « La vérité sort de la bouche des enfants » car il a quand même besoin de retrouver ses yeux d’enfants quelques minutes par semaine. Lors de mon oral, j’ai expliqué qu’on allait se rendre chez Lionel, et regarder un épisode tous ensemble.

Bon, Lionel il avait pas trop l’habitude de recevoir alors le jury était un peu serré sur le canapé.

Quel est ton épisode préféré ?

Je n’ai plus d’épisodes préférés, je les ai trop vus ! J’ai même repris quelques expressions et intonations de Jade sans m’en rendre compte.

As-tu eu une aide sur ce projet ? Un partenariat, un soutien, un mentor que tu souhaiterais mentionner ?

Il y a pleins de gens que j’aimerais remercier, d’abord ma famille qui m’a toujours soutenue… haha en vrai, Margaux Duroux-Légaré m’a beaucoup aidée sur toute la partie direction artistique, message de fond, etc. Laurent Jimenez sur toute la partie sound design. C’était aussi une des premières personnes à voir le film quasiment terminé donc tous ses retours m’ont beaucoup aidé. Après, Louise, Camille, Nina, Mathilde, Cléa m’ont aussi beaucoup aidée et/ou soutenue. Et bien sûr Perkins, Jade et ses frères et sœurs. Il y a encore plein d’autres personnes qui m’ont aidée d’une manière ou d’une autre, la liste est longue.

Je me suis crue au césar là !

〉Penses-tu faire d’autres épisodes ?

Pour moi ce projet est complètement terminé, je suis passée à autre chose ! C’était plutôt chouette de le présenter aux douanes. Même si c’est un sentiment étrange de parler d’un projet sur lequel j’ai travaillé plus de 6 mois à des quasi-inconnus. Heureusement, j’ai eu de bons retours et j’ai gagné plein de Youtube money avec mes 600 vues. (Merci maman d’avoir montré mes vidéos à tout le monde)

Et plus personnellement, j’ai beaucoup appris en faisant ce projet, ça m’a rassurée et confortée dans l’idée que c’est vraiment ça que j’ai envie de faire et que j’en suis capable.

Un dernier mot pour la fin ?

Si jamais vous avez envie de regarder, tous les épisodes sont dispo sur Youtube, abonnez-vous et lâchez un pouce bleu ! Et merci Lauréline pour ton article et interview 🙂​​

Conclusion

Le travail de Lisa Tiebout m’impressionne. Son inventivité et son efficacité sont à peine aussi spectaculaires que ses réalisations ! Une chose est sûre, malgré tous ses doutes, Lisa a réussi à garder son âme d’enfant. Et surtout elle arrive à nous la faire partager. Être aux côtés de Lisa Tiebout pendant ces trois années était un réel vent de fraicheur, tant pour ses idées que pour sa réussite à tirer tout le monde vers le haut. La construction de décors, qu’elle a expérimentée tout au long de sa formation à Gobelins et qu’elle maitrise maintenant à la perfection, ajoute une vraie profondeur à ses réalisations, aussi étonnantes les unes que les autres. Et je sais qu’elle a encore beaucoup de choses à nous raconter !

Je suis fière d’avoir pu rajeunir avec elle, alors merci Lisa !


Gobelins aura diplômé 35 photographes passionné·es en 2020. Chacun d’entre nous a eu la chance d’exposer aux anciennes douanes de Paris en septembre dernier. Cependant, au vu du contexte sanitaire, seulement une très petite sélection de personnes a pu nous rendre visite. Aussi je souhaitais vous partager ces réalisations, projet par projet, article par article. Celui-ci est le premier du second cycle, qui a pour thème les projets hors-normes. Tous les articles précédents sont disponibles ici.

Tu souhaites être notifié·e chaque mois des articles publiés sur le blog, recevoir les dernières actualités et découvrir du contenu exclusif directement dans ta boite mail ?

Inscris-toi vite à la newsletter !

Posted by:Lauréline Reynaud

Photographe beauté diplômée de l'une des plus grande écoles de photographie Parisienne (Gobelins, l'école de l'image), je considère mon blog et mes réseaux comme un journal. J'y relate mes 5 années d'études et ma professionnalisation : retours d'expériences, conseils et astuces de prise de vue ou de retouche, curation de contenu et inspirations, discussions Business, etc.

1 pensée à propos de “ Retrouvez vos yeux d’enfant avec la réalisatrice et décoratrice Lisa Tiebout ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.