Début octobre, après un mois à Gobelins, l’école de l’image, et quelques cours théoriques sur Photoshop. Notre professeur nous demande la réalisation d’un montage Photoshop. L’intitulé (raccourci) est le suivant:

Préparez un fichier PSD comprenant une composition de votre imagination et respectant les hiérarchies de calques vues en cours.

Le but était à la fois de connaître notre niveau actuel d’utilisation de Photoshop, et de vérifier notre compréhension du principe de hiérarchie des calques. Et puisque que Octobre signifie pour moi Halloween, j’ai réalisé une création dans l’ambiance de ma fête préférée, avec quelques clin d’œil « sériesque ».

Principe de la hiérarchie dans Photoshop

Les premiers cours de Photshop à l’école étaient destinées aux grands débutants de la classe, qui n’avaient jamais ouvert le logiciel auparavant. Il s’agissait de petits exercices permettant la découverte des outils, de l’espace de travail, ou des calques. Cependant, notre professeur, nous demandant régulièrement des rendus sous forme de PSD, a beaucoup insisté sur la nomenclature de nos fichiers et éléments, mais aussi sur la hiérarchie des calques. Il est donc plus facile pour lui (et pour nous) de s’y retrouver et de nous corriger.

Mais alors mais qu’est-ce que c’est que la hiérarchie des calques ?

Les calques dans photoshop

La principale fonctionnalité de Photoshop (ou Gimp) repose sur la gestion des calques. Dans le principe, il s’agit de feuilles de papier calque, que l’on peut superposer les unes aux autres. Travailler sur des feuilles séparées et non pas sur une seule, offre la possibilité de revenir en arrière plus facilement. Et de modifier chaque élément, chaque feuille indépendamment des autres. 

Cette vidéo par Anthony PASSANT explique très bien le système de calques (et les masques).

Les dossiers dans Photoshop

Travailler avec les calques c’est bien. Cependant, leur nombre devient très vite énorme, et s’y retrouver peut s’avérer compliquer. Adobe nous propose donc un système de dossier et de sous dossier, nous permettant d’organiser nos calques par groupe de calque. Cette vidéo explique très bien la notion de groupes et dossiers, je vous laisse donc aller voir 😉

Le principe logique de hiérarchie des calques

Nous avons vu que puisque les motifs se retrouvent les uns sur les autres, ceux des calques inférieurs, apparaissent en dessous des calques se trouvant au dessus. Dis d’une autre manière, les éléments des calques inférieurs se retrouvent DERRIÈRE ceux des calques supérieurs.

Il existe donc un principe simple, et logique d’organisation des calques dans Photoshop : décomposer son fichier en « plans » (comme quand on analyse une peinture). Et ainsi organiser ses calques selon l’éloignement des éléments. Ceux de l’arrière plan se retrouveront en bas de la pile des calques alors que les effets sur l’image finale se retrouveront tout en haut.

Cette animation montre le principe de hiérarchie selon l’éloignement. Si vous en trouvez d’autres, ou des plus complètes, n’hésitez pas à mettre le lien en commentaire 😉

Mon montage Photoshop

Alors, en voyant « composition de votre imagination » en énoncé, et seulement ça, je vous dis pas le trou noir d’idées… Je ne savais absolument pas quoi faire. MAIS ! C’est octobre, c’est Halloween, je suis en plein dans Supernatural/Stranger Things/American Horror Story, alors, Let’s Go !Schéma Préparatoire Montage Photoshop Halloween

Je me suis posé 10 min sur le balcon, une playlist spécial Halloween dans les oreilles, et mon bloc dessin à la main. J’ai repris les grandes lignes de l’énoncé, pour les avoir sous les yeux, me suis fais un cadre, et ai cherché des idées. Je zieutais vers Freepik et les #Halloween ou Horreur. Et j’ai « dessiné » …

Je suis ensuite passé sur l’ordinateur. J’ai fouillé dans mes vieilles photos de paysages pour trouver un fond un peu sympa, me permettant d’intégrer plusieurs éléments par la suite. J’ai choisi une image du sillon de Talbert. Mais ma photo étant de jours, et souhaitant une nuit, il a donc fallu que je crée une nuit américaine. Je m’en suis sortie via Camera RAW, et quelques calques de Teintes/saturation.

J’ai ensuite intégré mes éléments un par un. J’ai commencé par ceux du fond: lune, nuages, brouillard, etc… Puis doucement mais surement j’ai ajouté les objets de décors: le vélo, le Tardis, la citrouille, l’arbre mort. Je voulais un sujet central. J’ai essayé d’intégrer environ 5 Buffy différentes, un Docteur, un Dean, une impala 67… Mais sans succès. J’ai donc fini par une chromie générale, des lumière dans les maisons du fond, et enfin, un petit texte.

Montage Photoshop Halloween GIF

Hiérarchie Calques Photoshop

Vous pouvez voir ci-contre, dans l’organisation de mes calques, le principe de hiérarchie selon l’éloignement. Les groupes du bas de la pile concernent l’arrière plan, alors que les effets et la chromie appliqués sur l’ensemble de l’image, se retrouvent tout au dessus.

Enfin voila. J’aime plutôt bien mon montage, même s’il est loin d’être parfait. J‘aurais pu le réaliser plus vite. Par exemple avec des LUT (pour la nuit américaine). Je vous en parlerais une prochaine fois 😉

Vous souhaitant un effrayant Halloween !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.