J’ai photographié le futur Mézières !

Elouen dread carré parapluie 1

Aujourd’hui je vais vous parler d’une séance portrait de dreadeux que j’ai réalisé au début de l’été avec un futur auteur/dessinateur de BD, et accessoirement mon meilleur ami. 😀

J’ai connu Elouen au collège. Nous avions l’idée d’une séance photo ensemble depuis un petit moment déjà. Sans jamais vraiment s’y mettre. Et puis, l’urgence de faire ce shooting a débarqué: ses dreads commençaient à être trop longues, trop lourdes. Nous avons donc profité d’un goûter ensemble pour installer le matos. Et faire les photos pendant que la tarte au citron cuisait.

Une séance souvenir

Il s’agit d’une séance « souvenir », pour marqué cette période de sa vie, accompagnée de ses chères dreads. Il me fallait donc particulièrement insister dessus, tout en faisant de chouettes portraits. Ce shooting est le premier que je fais d’un modèle masculin. C’était d’autant plus difficile pour moi de le guider, alors que je le connais très bien (#BFF).

J’ai demandé à Elouen d’apporter plusieurs tenues qui lui plaisait. Il est venu avec une chemise en lin et des bretelles, ainsi qu’un costume au nœud papillon rose. La première partie du shooting était classique pour moi. J’ai d’abord installée une boite à lumière, suffisamment éloignée du mur pour ne pas trop l’éclairer. En effet, il s’agit d’un mur peint en blanc, le plus classique qui soit. Celui de mon salon quoi. Selon l’orientation de la boite (une Godox carré simple), le mur est plus ou moins éclairé, et donc plus ou moins gris, plus ou moins clair.

Ces images sont plutôt sombres, contrastées, du grand classique de chez moi 😉 Même si pour une fois, le fond n’est pas noir. Nous avons essayées plusieurs poses, d’abord sur le tabouret le temps qu’Elouen se mette à l’aise. Puis debout.

Un nouvel éclairage

Depuis que je suis sur le groupe Facebook Passion Studio & Eclairage, j’ai beaucoup appris. Du moins en théorie. Notamment concernant l’éclairage « en douche », l’optimisation de l’exposition pour le numérique, et la caractérisation des images. Je voulais donc mettre en œuvre mes nouvelles connaissances, et réaliser un éclairage en douche. Seulement, je n’ai pas de pied girafe. Exit donc les boites à lumières que je ne peux pas orienter vers le sol (même un chouya).

Je me suis alors souvenu du parapluie, qui fait également partie de mon kit Godox. Je l’ai sortie et l’ai installé. Malheureusement, mes trépieds de studio ne sont pas suffisamment haut. Ma douche n’est donc que partielle. Ma torche est positionnée à 45 degrés du modèle, le parapluie argent orienté vers le visage. Et franchement, je ne suis pas déçue du résultat. Surtout sur les deux dernières, en couleurs, mes préférées de la séance. De plus, les dreads me semblent moins « sèches »..

 La morale de cette histoire…

J’ai passé un très bon moment. Comme à chaque fois que je suis avec mon meilleur ami. J’espère que c’est aussi le cas pour lui. Ce fut une séance photo particulièrement longue (deux heures, c’est tout ?). Mais tellement fun. Je crois que les photos lui ont plu, et à sa famille aussi puisque la grande sœur passera très bientôt devant mon objectif aussi. J’ai eu également des retours particulièrement positif des personnes de mon entourage qui connaissent Elouen… Les dreads ont beaucoup surpris ceux qui ne l’avaient pas vu depuis longtemps. Elles sont donc bien visibles.

« Aaaah, celle là est vraiment chouette ! » ou « Oh! C’est trop lui ça ! », encore « Ses dreads sont énoooormes 😮 « 

De mon côté, je suis plutôt fières des images qui sont ressorties avec le parapluie, dont je n’ai franchement pas l’habitude. Mais suis un peu frustré sur un point: les mains. Je fais toujours extrêmement attention aux mains habituellement. Ne pas les couper, les inclure, les positionner délicatement… Et là… Les doigts sont coupés, les poignets tronqués, et au niveau des articulations… Mais… Je ne sais pas…

Vous, vous en pensez quoi de ces images ? J’aimerais bien vous entendre ! 😉

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

4 commentaires

  1. Super photos !
    ( Maintenant que tu le dis, effectivement… « les mains ».. Mais je n’avais pas été gêné à la 1ere vision. Peut être étais tu moins concentrée que d’habitude ? 😉 )

    Sinon, on cause.. on cause… mais on voudrait bien aussi voir les travaux d’Hell-One !

    Bravo à vous deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *