Premier exercice réalisé en cours, sur le thème de l’aliment, que je vous présente ici. Le sujet distribué par notre prof était le suivant.

Réalisation d’un ensemble d’au moins trois images à partir de l’aliment de votre choix, dont un packshot, une ambiance à la chambre et une ou plusieurs images libres.

Pour chaque sujet que notre professeur nous donnait tout au long de l’année, nous avions une date limite (de l’ordre de 3 semaines, donc 3 séances de prise de vue). Mais aussi un dossier à réaliser, avec une recherche iconographique, nos images et souvent un descriptif ou les schémas d’éclairage correspondant.

Chacun d’entre nous avions choisi des aliments qui nous parlait, si ce n’est gustativement, au moins visuellement. J’étais partis sur la grenade. J’aimais la couleur, la forme du fruit complet, mais aussi ouvert, les grains, et la possibilité de trouver une réalisation facile à faire pour les images libres. Parce que je suis une très TRÈS mauvaise cuisinière. J’imaginais donc pouvoir déposer quelques grains de grenade sur un gâteau, en bord d’assiette, ou carrément écraser le fruit, voir trouver un jus !

Sauf que j’ai perdu deux semaines à faire les primeurs et grandes surfaces pour trouver des grenades. Sans succès !

Note pour moi-même: Trouver ce fichu fruit et faire ces images au plus vite !

Au dernier moment il a donc fallu que je recommence ma recherche iconographique et que je m’arrête sur un autre fruit ! Et ce fut la Framboise.

Recherche iconographique sur la framboise

Le BTS m’a appris à faire de nombreuse recherches avant un shooting. Notamment une recherche d’images déjà réalisées sur ce thème. Aujourd’hui avant mes séances photos, que ce soit du portrait, du produit, ou une mise en scène, je réalise toujours un moodboard. Et pour cela j’utilise principalement Pinterest. Je me crée un tableau sur le thème de la prise de vue, et y recense toutes les images que je peux trouver qui m’inspirent (sur Pinterest et ailleurs sur le web). Je fais aussi souvent un tour sur Strobox pour puiser dans les nombreux plans d’éclairages proposé, et dans mes bouquins.

Voici les moodboards que j’avais réalisé à l’époque pour la Framboise.

Le Packshot

Quelques images simples d’une boite de framboise acheté en grande surface. Oui, il y a aussi des groseilles. C’est ce qui m’a intéressée. Eviter le « monochrome », ajouter un peu de profondeur. Comme mon aliment était « La Framboise », il fallait que je concentre le regard sur cette partie, tout en montrant le « packaging »… Très light ici je vous l’accorde. Voici donc quelques images de la prise de vue, suivie de l’image finale, telle que je l’ai rendu.

Ambiance à la chambre

Pour cette figure imposée, j’ai utilisé une chambre Sinar F2. J’ai écrit un article dessus si vous êtes intéressés 😉 Pendant mon BTS, je me suis souvent procuré des fleurs pour accompagner mes prises de vue. Je voulais aussi « justifier » l’utilisation de la chambre grand format, et ai donc utilisé les bascules. J’ai réalisé un anti-Scheimpflug, en diagonale, afin d’avoir et les framboises et les tulipes du premier plan nettes.

Scène libre autour de l’aliment

Comme expliqué en introduction je suis très mauvaise cuisinière. Ajouté à cela, mon manque de temps suite au changement d’aliment, je ne pouvais pas faire « comme tout le monde ». Exit donc la réalisation d’un gâteau ou d’une mise en lumière pour rendre un choux abstrait. Je suis arrivée avec une grosse boite de framboises trouvée au supermarché du coin, dans son sac plastique. J’aime beaucoup le rendu du plastique sous la lumière, que j’ai découvert lors de mon shooting « American Horror story ». Ma classe me « taquinant » sans arrêt quant à ce « penchant » pour les bâches en plastique. J’ai voulu leur montrer ce que je pouvait en faire. J’ai donc décidé de jouer autour de ce sac distribué au rayon fruits et légumes.

Je suis plutôt fière, encore maintenant, de cette série, que j’ai présenté sous forme de triptyques à ma prof. J’ai beaucoup tourné autour de la table, voulait inclure des éléments de studio, etc… J’ai bien aimé ma lumière aussi. Il faut savoir que la même semaine, nous travaillions sur nos dossier d’analyse d’image, et parmis celles que j’avais choisi, il y avait celle de Matthew Shave, Vogue Still life. Je n’y ai pas pensé consciemment le jour de la prise de vue, mais aujourd’hui l’inspiration me paraît plus qu’évidente 😉

Alors, si vous aussi vous avez déjà réalisé des images sur un aliment ou si vous comptez le faire, laissez un petit mot ou un lien en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.