Mon batteur est amoureux: Photos de concert pour Owl Coven

Mon batteur est amoureux. Ou l’inverse ? Oui, l’inverse. A l’été 2016, il intègre le groupe Owl Coven, et se lance dans le Doom. Le Doom c’est du métal. C’est du métal, inspiré des premières années de Black Sabbath (début des années 70). Et c’est lent. Et c’est lourd. C’est épais, et entêtant.

Je les ai vu sur scène pour la « Release Party » de leur premier EP Cosmic Void. Nous étions entre amis, avec Elouen (l’illustrateur), mon père (l’informaticien-maître du jeu), et Rudy Roberts (un grand!). Sur scène, le (mon) rapport à la musique était étrange. J’étais là en photographe, et pourtant j’ai failli me noyer dans leur musique tellement elle était, on va dire planante. Et c’est pas spécialement mon genre de musique… Alors comme j’aime beaucoup, je vous fais écouter !


En bref, comment j’en suis arrivée à photographier le groupe Owl Coven ?

Bon, le batteur étant mon copain, je m’intéresse un minimum au groupe. A leur musique. A ce qu’ils font. Et, bien sûr, je vais voir leur site (un bandcamp). Et là, je prend peur. Pas à cause de la musique… La musique est carrément chouette. Non, à cause de leur photo de groupe… Nan mais c’est pas comme si ils avaient deux photographes (au moins) à disposition ! (Le frère du chanteur est photographe pro à Saint Nazaire).

Photo du groupe Owl Coven actuellement utilisée sur leur Band Camp
La photo de groupe en question

Sans parler du flou (« normal » sans lumière), de la texture du mur, ou de l’absence de regard du guitariste en plein centre de l’image… POURQUOI il a les tétons lumineux ?? Pourquoi ses tétons éclairent ses potes ??? Alors oui, ils ne sont pas photographes. Et ça arrive même aux plus grands de rater une image. Mais le problème est que, comme tous (allez je vais être gentille, « presque tous ») les artistes, ils veulent tout faire eux même… Sans avoir les connaissances et le matériel nécessaires. Je vois bien qu’il y a une idée derrière quand même. Ils ont voulu avoir du gros contraste, un côté méchant/film d’horreur, tout ça… Et oui, ça aurait pu marcher… Sauf que là, les gars, vous avez l’air tout mignon, tout gentil dans vos visages…

Je voulais vous dire que le gros problème avec cette image, c’est qu’elle n’est pas que sur leur Bandcamp. Elle est aussi utilisée pour les concerts sur le site des salles. Mais je m’aperçoit à l’instant que c’est une variante (et qu’elle est meilleure !). Toutes mes excuses alors 😉

Photographies en pré-concert

Après ma petite crise de panique passée, je me dit, allez, soit cool, propose leur tes services. Même gratuitement. Alors, c’est ce que je fais. Et, si le message est pas super bien passé pour des photos de groupes de type mise en scène pour remplacer l’actuelle, elle est bien passée pour du live + pré-live. Le pré-live m’intéressant beaucoup plus.

Nous avons donc profité de leur première date ensemble au Ferrailleur à Nantes pour réaliser un mini reportage en avant du concert. Pas facile, parce que malgré la demande, messieurs les musiciens aimaient pas tellement être pris en photo (comme nous tous quoi !), et avaient sincèrement autre chose à foutre. Et avoir une photo d’eux tous ensemble pendant les préparatifs se révéla impossible. (Mais normal) Alors, j’ai pas mal couru, et parcouru la salle de concert en quête d’images et de cadrage un peu original.. ou même de musiciens à photographier ! 😆

Après avoir longuement insisté, nous sommes finalement sortis en terrasse, et avons fais quelques images en bord de Loire. Ca fait pas très métal, je vous l’accorde (comme la guitare 😀 ), et c’est surement pour ça que ma photo n’a pas remplacée l’autre. Ou alors c’est parce qu’elle est nulle. 😐

Les photos du live de Owl Coven

Je suis (un peu) plus habituée aux photos en plein live. MAIS, c’était le premier concert de mon amoureux avec ce groupe et je devais aussi gérer la vidéo. Aussi, je suis vite montée en « régie ». Aussi appelée « petite plateforme au dessus du bar et face à la scène, escaladable par une petite échelle ». Je savais également qu’il y avait un autre photographe, et avec du matos pro sur le devant de la scène. Je ne me suis donc pas stressée plus que ca quoi x)

J’ai passé un très bon moment musical, tout en faisant quelques photos. Certaines dont je suis plutôt contente.

Du plombier qui s’improvisait avocat

Enfin, tout ca pour dire que les musiciens et les photographes sont dans le même panier à tout vouloir faire seul, sans dépenser d’argent ou de temps. Et que, par conséquent, il y a pas mal de chose qui en pâtissent… Sincèrement, si je ne connaissais pas les membres de groupe, et avec une image comme celle ci, jamais je n’aurais écouter leur musique. Et ça aurait été vraiment dommage. Alors oui, c’est surement une déformation professionnelle, ou parce que je suis une extrémiste…

Mais soyez tous un peu plus conscient de vos compétences. Ce n’est pas parce qu’on connait quelqu’un qui nous en a un peu parlé qu’on maitrise un sujet/une technique. On est pas obligé d’être bon partout. Comme un plombier qui s’improviserait avocat. Créer un site web, gérer sa communication ou son marketing, et réaliser ses visuels (la porte d’entrée à notre univers, notre vitrine) ne se fait pas en claquant des doigts.

Et si il n’est pas possible de consacrer du temps (je parle de plusieurs mois) à sa formation, il faut peut être trouver quelqu’un qui le fera à notre place. Ca s’appelle l’investissement… Et en général, un investissement, ça rapporte bien par la suite 😉

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *